Saint Antoine

Saint Antoine

Saint AntoineSaint Antoine est invoqué contre les maladies contagieuses et contre les maladies de la peau.

Saint Antoine, ermite, naquit à Côme, en Haute-Egypte, en 251.
Désireux de suivre ces paroles du Christ  » Si vous voulez être parfait, allez, vendez tout ce que vous avez et donnez-le aux pauvres « , saint Antoine se retira dans le désert après la mort de ses parents ayant distribué aux pauvres tous ses biens.
Dieu permit que les démons le tentassent. Et saint Antoine luttait et les chassait par le signe de la croix. Puis il se plaignait à Dieu, lui disant: « Où étiez-vous donc, Seigneur?  » et Dieu lui répondait:  »  Mon fils, j’étais avec toi et je me réjouissais de tes victoires. « 
Invocation
Dieu tout-puissant, qui aimez à glorifier vos serviteurs, nous vous demandons humblement de nous secourir dans notre affliction, par l’intercession de saint Antoine, que nous implorons en ce jour. Exaucez-nous, nous vous en prions par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il.
Saint Antoine, dont la protection se fait sentir à ceux qui vous invoquent, priez pour nous.

Oraison
Seigneur, exaucez ma prière, et que mes cris s’élèvent  jusqu’à vous.
Ne détournez point votre visage de dessus moi; en quelque jour que je me trouve affligé, rendez-vous attentif à ma voix; en quelque jour que je vous invoque, (exaucez-moi promptement, mais particulièrement aujourd’hui, que j’ai un besoin pressant de votre secours.
Car mes jours se sont évanouis comme la fumée, et mes os sont devenus aussi secs que le bois destiné à allumer le feu.
J’ai été frappé par les fléaux de votre colère, et mon cœur s’est desséché, parce que je suis réduit à toutes les horreurs de l’extrême misère, parce que je manque de pain pour apaiser la faim qui me dévore.
A force de gémir, je n’ai plus que la peau collée sur les os.
Je suis devenu semblable au pélican, qui habite dans la solitude; je suis devenu comme le hibou qui se retire dans les lieux obscurs.
J’ai veillé, j’ai passé les nuits sans dormir; je suis devenu comme un passereau qui se tient seul sous un toit.
Mes ennemis me font durant tout le jour de continuels reproches, et ceux qui me louaient auparavant font des imprécations contre moi.
Parce que je mange la cendre comme le pain, et que je mêle mes larmes avec ce que je bois.
Car je pleure sans cesse à la vue de votre colère et de votre indignation que je me suis attirées par mes iniquités; elles vous ont porté, ô mon Dieu, à me renverser après m’avoir élevé.
Pour vous, Seigneur, vous subsistez éternellement, et la mémoire de votre nom passera de race en race.
Vous vous lèverez, et vous aurez pitié de moi; vous me tirerez du profond abîme où je suis plongé, parce que le temps de votre miséricorde est venu.
Alors les nations diront: Le Seigneur a regardé la prière de celui qui était dans l’humiliation, et il n’a point méprisé sa demande.
C’est vous, Seigneur, qui avez fondé la terre dès le commencement, et les cieux sont l’ouvrage de vos mains.
Ils périront, mais vous demeurerez toujours; ils vieilliront comme un vêtement, et vous les changerez comme un habit dont on se couvre.
Mais pour vous, vous êtes toujours le même, et vos années ne passeront point.
Ainsi les enfants de vos serviteurs habiteront de nouveau la terre que vous aviez donnée à leurs pères, et leur postérité y sera conduite par votre puissance pour l’habiter dans tous les siècles. Ainsi soit-il.

N’oubliez pas de visiter nos autres sites.