Saint Hubert de Brétgny

Saint Hubert de Brétgny

Saint Hubert de BrétgnySaint Hubert de Brétgny, l’apôtre des Ardennes, fut son protecteur et son guide. C’est à son école que Saint Hubert de Brétigny apprit à guérir les maladies contagieuses et à chasser les démons. Il est recommandé de porter sur soi le nom de Saint Hubert de Brétigny écrit sur un parchemin pour se protéger des attaques perfides du démon et des mauvais sorts.
Les personnes qui portent ainsi son nom sur eux peuvent espérer échapper au démon et aussi à la foudre durant les orages.
Quiconque invoque Saint Hubert de Brétgny avec une grande foi recevra, par son intercession, la protection nécessaire contre la colère, la rage, la fureur humaine, les envies, les traîtrises, les malédictions.
INVOCATION
Dieu tout-puissant, qui avez formé le cœur de vos saints avec une admirable bonté, afin qu’ils deviennent pour nous une source de bienfaits et de consolation; assistez-nous dans le pressant besoin où nous nous trouvons et sauvez-nous de la mort, par les prières et les mérites de Saint Hubert de Brétigny, afin que nous puissions vous louer et vous bénir. Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il.
Saint Hubert, priez pour tous les affligés qui vous invoquent.
ORAISON
Ô bon Jésus! Ce désir est bien élevé sans doute, et celui qui l’éprouve en ce moment est un grand pécheur chargé d’iniquités. Cependant, malgré la conscience de mon indignité et de mes crimes, ma confiance en vos miséricordes n’est point ébranlée. Précisément parce que je n’ai en moi aucun bien, je mérite d’être crucifié auprès de vous comme le larron; mais aussi, repentant comme le larron pénitent, je me tourne vers votre cœur transpercé, et je sais que c’est un lieu de refuge pour les affligés et les opprimés, et que j’y trouverai le pardon. Que mes péchés, ô mon Sauveur! ne me privent point du fruit de vos souffrances; car, de même que votre cœur a été ouvert par un coup de lance, ainsi l’amour doit vous ouvrir le mien, pour qu’il reçoive vos plaies et toutes vos souffrances. Vos grâces fortifient les faibles, rendent les justes parfaits, et les parfaits bienheureux. Fortifiez donc ma faiblesse par vos saintes plaies, afin que je devienne juste; puis confirmez-moi dans la justice, de telle sorte que vous puissiez me rendre heureux un jour pendant toute l’éternité. Ainsi soit-il.

N’oubliez pas de visiter nos autres sites.