Saint Jean l’Évangéliste

Saint Jean l’Évangéliste

Saint Jean l’Évangéliste

On invoque Saint Jean l’Évangéliste pour conserver les amitiés chrétiennes et être préservé des amitiés fausses et dangereuses.
Le commencement de l’Évangile de saint Jean est une protection dans toutes les difficultés de la vie. On devrait le réciter chaque jour et le porter sur soi écrit sur du parchemin.
INVOCATION
Ô bienheureux Saint Jean l’Évangéliste, je vous rappelle cette douce et affectueuse fidélité que vous avez éprouvée dans votre cœur lorsque Jésus vous a enseigné, ainsi qu’aux Apôtres, l’Oraison Dominicale, et je vous prie de daigner m’obtenir la grâce de mériter de lui rester toujours fidèlement attaché avec une persévérance assurée jusqu’à la fin de ma vie.
Notre Père qui êtes aux cieux, etc.
Saint Jean, qui obtenez le don d’une amitié chrétienne et sûre, priez pour nous.

Commencement de l’Évangile selon Saint Jean l’Évangéliste:
La Parole était au commencement, la Parole était avec Dieu, et cette Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Elle, et rien de ce qui a été fait, n’a été fait sans Elle. C’est en elle qu’était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
Il y eut un homme, appelé Jean, qui fut envoyé de Dieu. Il vint pour être témoin et rendre témoignage de la lumière, afin que tous crussent en lui. Il n’était pas lui-même la lumière, mais il était envoyé pour rendre témoignage à la lumière. C’était la véritable lumière qui éclaire tous les hommes, en venant au monde. Elle était dans le monde, et le monde à été fait par elle; mais le monde ne l’a pas connue.
Il est venu chez soi; et les siens ne l’ont point : reçu. Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son Nom; qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la; chair, ni de la volonté de l’homme, mais qui sont nés de Dieu. Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité et nous avons vu sa gloire, une gloire telle qu’est celle du Fils Unique venu du Père. C’est de lui que Jean rendait témoignage, lorsqu’il criait: c’est ici Celui dont je disais: Celui qui vient après moi m’est préféré, parce qu’il est plus grand que moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâces sur grâces. Car la loi a été donnée par Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne ne vit jamais Dieu; le Fils Unique, qui est dans le sein du Père, est Celui qui nous l’a fait connaître.

N’oubliez pas de visiter nos autres sites.