Saint Nicolas

Saint Nicolas

Saint NicolasOn invoque Saint Nicolas contre les incendies et pour être préservé de la mort par le feu. Il a encore un don particulier, pour délivrer les innocents de la main des juges et de la puissance de ceux qui les oppriment injustement. Il a un grand pouvoir pour sauver des périls de la mer. On l’invoque encore dans les pertes que l’on a faites et dans les larcins dont on a été victime.
Peu de saints ont illustré leur vie de si nombreux et puissants miracles.
Il est surtout connu par le miracle légendaire de la résurrection des trois enfants tués par un boucher et hachés menus comme chair à pâté.
Il est le patron des écoliers.
INVOCATION
Accordez à nos prières, Dieu tout-puissant de vous honorer parfaitement par les hommages que nous rendons à saint Nicolas. Soyez béni et loué éternellement pour l’avoir comblé de vos dons, et pour nous l’avoir donné comme un si puissant et si aimable protecteur. Mon
Dieu, ne bornez pas votre bonté au temps passé; étendez-la sur le présent et sur l’avenir. Nous vous en prions, par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il.
Saint Nicolas, qui préservez du feu, qui assistez dans les périls de la mer, qui nous aidez à rentrer dans notre honneur et dans nos biens, priez pour nous.

ORAISON
Ô mon Dieu, vous vous cachez à ceux qui vous craignent, pour vous laisser trouver à ceux qui espèrent en vous; vous vous éloignez de ceux qui vous cherchent pour vous rapprocher de ceux que ne rebute pas votre éloignement. Ceux qui s’éloignent de vous périront, mais ceux qui vous attendent ne seront pas trompés dans leurs désirs. Ceux qui ont votre crainte espèrent en vous, parce que vous êtes leur protecteur et leur soutien. C’est par la crainte qu’on arrive à l’amour. Comme maître, il faut vous craindre; comme père, il faut vous aimer. Votre crainte salutaire est désirable, parce que c’est par elle que ceux qui ont le bonheur d’en être pénétrés persévèrent dans le bien. Rien ne manque à ceux qui vous craignent, parce que vos yeux sont toujours attachés sur eux, et que vos oreilles sont toujours ouvertes à leurs prières. Ô Dieu, père des miséricordes, mon refuge, mon protecteur et mon libérateur! remplissez-moi de votre crainte, mais qu’elle soit soutenue par l’amour; pénétrez mon cœur d’une sainte frayeur, pour augmenter en moi le désir de vous posséder, et qu’ainsi je puisse participer au bonheur que vous accordez à ceux qui vous craignent et qui gardent vos lois, afin que la soumission qu’inspire la crainte me rende digne de la grâce de votre amour. Ainsi soit-il.

N’oubliez pas de visiter nos autres sites.