Sainte Eutychie

Sainte Eutychie

Sainte EutychieSainte Eutychie est invoquée plus particulièrement contre les enflures des jambes.
Sainte Eutychie naquit vers l’an 320 d’une riche famille romaine. De bonne heure, elle se retira du monde pour se consacrer à Dieu. Son zèle et son exemple attirèrent à elle plusieurs filles de la noblesse et elles vécurent en communautés suivant les lois du Seigneur et lisant les textes sacrés.
INVOCATION
Recevez, ô Dieu infiniment bon, les vœux que je vous adresse par l’entremise de sainte Eutychie, et accordez-moi pour la gloire de votre Nom et l’exaltation de cette sainte vierge, la guérison de ces enflures, afin que sainte Eutychie soit comblée de bénédictions. Ainsi soit.il.
Sainte Eutychie, qui soulagez les malades qui vous invoquent, priez pour moi.

ORAISON
Mon Dieu, vous m’avez tiré du limon de la terre; vos mains m’ont façonné comme un vase d’argile; vous m’avez fait d’abord comme un lait qui se caille et se durcit, puis vous m’avez affermi par des os, et revêtu de peau et de chair. Mais jusque-là, Seigneur, mes yeux étaient fermés à la lumière, mon oreille ne pouvait entendre, ma langue restait collée à mon palais, tous mes membres étaient sans mouvement, tout mon corps un cadavre sans vie. Alors vous soufflâtes sur ma face un souffle de vie, et vous me fîtes un être vivant. Mon âme vient donc de vous, Seigneur: mais mon corps est sorti de la terre; et quand s’éteindra celte étincelle qui remue notre cœur, il retournera à la terre, et deviendra l’héritage des serpents, des bêles et des vers. Grand Dieu! qui me délivrera de ce corps de péché? Tant que nous sommes renfermés dans cette demeure terrestre, nous ne cessons de gémir: car cette fange a conservé comme l’odeur et le goût de son origine; cette chair aime à se vautrer dans l’ordure comme un animal immonde; elle convoite contre l’esprit, et lui fait la guerre; elle ne produit que des fruits de mort: la fornication, l’impureté, l’impudicité, la dissolution, l’ivrognerie, les débauches et autres crimes semblables. Dieu tout-puissant, faites que mon âme, ce souffle de votre esprit, cette fille du ciel, ne se laisse point entraîner par mon corps dans le tombeau qu’il doit infecter de sa pourriture; dites-moi par votre voix de châtier ce vil esclave et de le réduire en servitude, dites moi que celui qui sème dans la chair par l’ivrognerie et par la débauche, moissonnera la corruption de la chair; ne permettez pas que je ressemble à ceux qui font leur Dieu de leur ventre; car en engraissant mon corps pour les vers, j’engraisserais mon âme pour l’enfer. Ainsi soit-il.

N’oubliez pas de visiter nos autres sites.